Chroniques santé

Lombalgie ou mal dans le bas du dos

La lombalgie est le terme scientifique pour désigner un mal dans le bas du dos. De plus plusieurs structures peuvent y être impliquées : vertèbres lombaires, bassin, sacrum, muscles et ligaments.

Les causes sont multifactorielles :

  • Chutes/Traumatismes
  • Obésité
  • Ergonomie au travail
  • Arthrose
  • Sédentarité

L'entorse lombaire est un étirement ou une micro déchirure des muscles et/ou ligaments souvent après un mouvement brusque. Les facettes articulaires des joints subissent un stress, enflent et restreignent la mobilité.

La sciatalgie (sciatique) représente une douleur et un changement sensitif le long du trajet du nerf sciatique (de la fesse jusqu'au talon). La région L4-L5 et/ou L5 –S1 est déplacée et comprimée ce qui provoque le pincement du nerf sciatique.

L'approche chiropratique visera à stimuler le système nerveux en augmentant la mobilité des vertèbres. Le chiropraticien favorisera la relaxation musculaire (muscles, tendons, ligaments, fascia). L'objectif est de réduire la douleur, restaurer la biomécanique et prévenir la réapparition des épisodes douloureux.

Source : Association des chiropraticiens du Québec

450 581-0991

Chroniques santé

Posture au bureau

Au bureau, assurez-vous d'avoir une bonne posture pour éviter les douleurs

  1. Votre chaise doit avoir une hauteur ajustable pour que vos genoux soient à 90° et que l'arrière de vos genoux touche au siège. Si vous êtes trop petit(e), utilisez un repose-pied.
  2. Les coudes, eux aussi doivent avoir un angle de 90° avec la surface de travail.
  3. Votre dossier doit être assez haut pour bien supporter votre dos.
  4. Afin de réduire la tension sur les tendons et les nerfs de la main, procurez-vous des appuis-poignets.
  5. Clavier et souris doivent être à la même hauteur.
  6. Pour éviter les torsions au cou, assurez-vous que l'écran est droit devant vous avec une distance de 60-70 cm.
  7. Si vous utilisez fréquemment le téléphone,un casque d'écoute est fortement suggéré.
  8. Surtout, évitez de prolonger votre position et levez-vous à toutes les heures pour bouger

Posture du sommeil

Sur le dos ? Sur le ventre ? Sur le côté ?

Pour avoir le meilleur sommeil récupérateur et garder les douleurs neuromusculo-squelettique à l'écart, quelle position doit-on adopter ?

Tous les professionnels de la santé sont d'accord pour conseiller d'éviter la posture sur le ventre. Cette position a pour effet de favoriser la courbe lombaire, causant un pincement au niveau du bas du dos en plus d'entrainer une rotation du cou qui irrite les nerfs et les muscles cervicaux. Cette position provoque aussi une pression sur le contenu abdominal, le poussant vers le haut vers la cage thoracique et les poumons, gênant ainsi les fonctions vitales et la respiration.

La position optimale demeure sur le côté en prenant soin d'installer un coussin entre les genoux pour compenser le débalancement du poids au niveau des hanches. Si vous n'y êtes pas confortable, opter pour la position sur le dos avec un coussin sous les genoux Ces deux positions favorisent la détente complète et la récupération.

Bien dormir est capital…

Mal de tête (céphalée)

Il existe plusieurs types de maux de tête tels que céphalée tensionnelle, migraine.

Les migraines peuvent être déclenchées par le stress, la fatigue, les changements hormonaux et l'alimentation.

Les céphalées de tension sont souvent ressenties suite à des tensions musculaires au niveau du cou, du visage et de la mâchoire.

Dans les deux cas ,le traitement chiropratique peut vous aider.

Pour diminuer les tensions, utilisez un bon oreiller qui supportera votre cou !

Chiropratique et grossesse

La prise de médicaments étant déconseillée pendant la grossesse, la chiropratique peut être la solution.

Les changements physiques chez la femme enceinte dus à l'augmentation de l'élasticité peuvent engendrer un stress important au niveau de la région lombaire et du bassin. La ligne de gravité étant déplacée vers l'avant dû au poids du bébé, la femme enceinte aura fréquemment des douleurs lombaires et sacrées. Elle peut même souffrir d'une sciatalgie.

Dans ces cas, les soins chiropratiques sont très efficaces et s'avèrent un choix santé pour soulager les inconforts et les douleurs. Des techniques douces sont utilisées pour ne pas nuire à la future maman et à son bébé. Étant bien alignée avec les traitements chiropratiques, la grossesse et l'accouchement pourraient même être facilités.

Lombalgie ou mal dans le bas du dos

La lombalgie est le terme scientifique pour désigner un mal dans le bas du dos. De plus plusieurs structures peuvent y être impliquées : vertèbres lombaires, bassin, sacrum, muscles et ligaments.

Les causes sont multifactorielles :

  • Chutes/Traumatismes
  • Obésité
  • Ergonomie au travail
  • Arthrose
  • Sédentarité

L'entorse lombaire est un étirement ou une micro déchirure des muscles et/ou ligaments souvent après un mouvement brusque. Les facettes articulaires des joints subissent un stress, enflent et restreignent la mobilité.

La sciatalgie (sciatique) représente une douleur et un changement sensitif le long du trajet du nerf sciatique (de la fesse jusqu'au talon). La région L4-L5 et/ou L5 –S1 est déplacée et comprimée ce qui provoque le pincement du nerf sciatique.

L'approche chiropratique visera à stimuler le système nerveux en augmentant la mobilité des vertèbres. Le chiropraticien favorisera la relaxation musculaire (muscles, tendons, ligaments, fascia). L'objectif est de réduire la douleur, restaurer la biomécanique et prévenir la réapparition des épisodes douloureux.

Tendinite vs bursite vs capsulite

Comment identifier son mal articulaire ?

Les articulations sont tellement sollicitées par les mouvements répétitifs dans le quotidien qu'elles vous causent parfois des douleurs. Un choc peut causer des blessures, mais la surutilisation des joints corporels de manière inadéquate est la principale cause des inflammations.

Comment faire la différence entre une tendinite, une bursite et une capsulite ?

La tendinite
  • Inflammation du tendon
  • Apparaît en général suite à un choc ou un mouvement répétitif mal effectué
  • Manifestation de douleur lors des mouvements
  • Amplitude musculaire réduite
  • Affecte particulièrement les coudes, genoux, épaules, hanches, tendons d'Achille
La bursite
  • Inflammation de la bourse séreuse
  • Apparaît en général suite à une tendinite non traitée ou une pression prolongée
  • Manifestation de douleur aiguë pouvant compromettre le sommeil
  • Enflure et perte de mouvement
  • Affecte notamment les genoux et les épaules
La capsulite
  • Inflammation de la capsule articulaire
  • Apparaît en général suite à une tendinite ou bursite non traitée ou une chirurgie
  • Manifestation de douleur aiguë
  • Rigidité de l'articulation et perte de mouvement
  • Affecte essentiellement les épaules
  • Soulagement par la thérapie manuelle

Tendinite, bursite ou capsulite ?

Si la cause du problème est neuro-muscolosquelettique, un chiropraticien peut vous soulager en un tour de main. Par différentes techniques de manipulations et d'ajustements, l'approche chiropratique diminuera les douleurs et redonnera la mobilité à l'articulation touchée par l'inflammation. Les ajustements chiropratiques permettront de prévenir la résurgence du problème et d'optimiser les mouvements des articulations. La relaxation des muscles par du travail musculaire vous permettra de regagner une pleine mobilité de vos membres. Un chiropraticien sera de plus en mesure de vous conseiller sur un réarrangement ergonomique de votre milieu de vie afin d'éviter les problèmes articulaires.

On évite les « ite » !

Le mieux est encore de prévenir toutes blessures aux articulations en adoptant des gestes qui évitent les chocs et les mouvements répétitifs aux articulations. Une bonne posture limite les risques de faux mouvements et ses effets bénéfiques sur la santé se manifestent à tous les niveaux. Un chiropraticien vous suggérera des étirements et des exercices afin de renforcir vos articulations de manière à prévenir les blessures. Pensez à l'organisation optimale de votre poste de travail et tâchez d'éviter de travailler dans la même position pendant de longues périodes. Si vous travaillez devant un ordinateur, n'hésitez pas à vous lever souvent et faites quelques étirements.

La chiropratique centre sa philosophie, son art et sa science sur le maintien de l'homéostasie (équilibre) du corps humain et sur sa capacité innée de guérison naturelle. Elle ne se concentre pas uniquement sur les symptômes ou la douleur, mais cherche à identifier et à soigner la cause du problème. La chiropratique est fondée sur le fait scientifique suivant : le système nerveux impose son contrôle à toutes les cellules, tissus, organes et systèmes du corps. Un dérangement à la colonne vertébrale peut causer des interférences sur le système nerveux et ainsi provoquer des problèmes au niveau de l'équilibre de santé du corps. La chiropratique vise le recouvrement et le maintien de la santé globale humaine via l'interaction des systèmes nerveux, musculaire et squelettique.

Source : Association des chiropraticiens du Québec